Actualités

Reprise des travaux d'aménagement du bâtiment CCI à Chalucet

Les travaux d’aménagement du bâtiment de la CCI dans l’EcoQuartier Chalucet inauguré le 17 janvier 2020, ont redémarré le mardi 14 avril.

MOTS-CLES:

A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles.

Alors que les chantiers du BTP se sont arrêtés les uns après les autres ces derniers jours, les entreprises désireuses de reprendre leur activité, malgré lépidémie de Coronavirus, ont dû réviser l’organisation du travail en fonction des mesures barrières imposées par les autorités sanitaires. Après quelques semaines de réflexion nécessaires pour préparer une reprise progressive sans prise de risque, mais ardemment souhaitée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var, les travaux d’aménagement du bâtiment de la CCI dans l’EcoQuartier Chalucet inauguré le 17 janvier 2020, ont redémarré mardi 14 avril pour les étages 4 et 5. Un premier pas important pour le redémarrage de l’économie.

Organisation du travail

La reprise du travail ne s’est pas improvisée. La faisabilité a été vérifiée, une réorganisation sur site a été pensée et mise en place, dans le respect des consignes sanitaires. La CCI du Var travaille de près pour sécuriser la procédure d’activité et reste mobilisée aux côtés de la Fédération du BTP du Var pour soutenir l’économie et l’emploi.

La CCI a pris attache avec toutes les entreprises. En l’état actuel des choses, deux ont déjà repris : les sociétés SNEF et VIRIOT-HAUTBOUT. La CCI du Var a pris soin de contacter tous les dirigeants afin de s’assurer que ceux-ci avaient bien pris connaissance des mesures d’accompagnement mises en place par la cellule de soutien « allocci », ce que chacun d’eux a apprécié. Durant cette période de grande tension, il est important pour chaque chef d’entreprise de se sentir écouté, orienté et soutenu.

Mesures d’hygiène mises en place

Dans le respect des mesures de sécurité et de protection, l’accès au chantier est ainsi contrôlé et restreint à 2 ouvriers par entreprise. Afin de limiter autant que faire se peut la coactivité, chaque société intervient à des étages différents. Pour chacune, un référent COVID-19 a été désigné afin de coordonner dans la durée la sécurité et formaliser la protection de la santé des différents acteurs, dans le respect des mesures édictées, au gré des évolutions. Une communication de qualité auprès des ouvriers, afin d’assurer une bonne compréhension des règles sanitaires, a été mise en place. Pour limiter les contacts, les prises de postes entre les deux entreprises ont été décalées d’une demi-heure. Chaque compagnon doit venir en tenue, en véhicule individuel, et la prise des repas se coordonne sur la terrasse.

Sur le chantier, la vie s’organise. Chaque entreprise s’assure, avant accès au chantier, de l’état de santé de ses ouvriers. Les locaux laissant suffisamment de place, des sanitaires ont pu être aménagés au 3ème étage, avec un sens de circulation afin que les différents acteurs ne se croisent pas. Les consignes sanitaires sont appliquées scrupuleusement avec un nettoyage des sanitaires et surfaces de contact effectué deux fois par jour (cabine d’ascenseur, mains courantes, poignées de portes …). Pour ce faire, la SCI Chalucet a passé commande auprès d’une entreprise spécialisée, comme l’impose le guide des bonnes pratiques édité par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP). Autres mesures : les ouvriers doivent se laver les mains toutes les deux heures et les outils mutualisés sont désinfectés systématiquement.

Après une période d’essai de 2 semaines, les effectifs sur site devraient augmenter. A compter du 11 mai, il est envisagé l’intervention de nouvelles entreprises, en fonction des directives énoncées de déconfinement. Actuellement, le port du masque n’est pas obligatoire (moins de 8 personnes pour une surface d’intervention de 1 800 m²), mais cette position risque d’évoluer avec l’arrivée des nouveaux prestataires.

« Tout le temps nécessaire sera pris pour s'assurer que les consignes définies collectivement sont appliquées sur le terrain et que toutes les conditions sont réunies pour garantir la sécurité sanitaire des acteurs » déclare la CCI du Var.

Contact :

Sabrina Fouques, T. 04 94 22 89 67, [email protected]

236, boulevard Maréchal Leclerc I CS 90008 I 83107 Toulon Cedex