Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 82 000 entreprises du Var
0

Notes de conjoncture

Retrouvez les évolutions économiques du département du Var et de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Chaque trimestre, les Chambres de Commerce et d’Industrie de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur mènent une enquête auprès de 3000 entreprises régionales, de toutes tailles et de tous secteurs d’activité.

 

Chiffre d’affaires, emplois, investissements ou encore trésorerie : retrouvez les résultats de nos enquêtes de conjoncture, pour avoir une vision claire de la santé économique des entreprises, des perspectives et des préoccupations des dirigeants.

 

 

 

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Les chiffres clés pour le département du Var en 2023

Troisième trimestre 2023 : la confiance des chefs d'entreprise reste forte malgré les défis

32 % des chefs d'entreprise du panel ont observé une baisse d'activité et seulement 20 % ont constaté une progression, marquant ainsi un solde d'opinion négatif à -11,5 points, en recul par rapport au trimestre précédent.
Les secteurs du commerce, de la construction et de l'industrie, sont particulièrement impactés. Les difficultés rencontrées par le secteur commercial peuvent être associées aux problèmes d'inflation. A noter toutefois : bien que toujours faible, la confiance des ménages s'améliore légèrement au niveau national. Cette amélioration, conjuguée à un ralentissement de l'inflation, pourrait profiter au commerce en 2024.


Sur le plan financier, les chefs d'entreprise sont confrontés à des difficultés pour répercuter les augmentations de prix, ce qui entraîne une érosion des marges et de la trésorerie. Ce trimestre, 33 % des entreprises signalent une détérioration de leurs marges et 37 % constatent une baisse de trésorerie.

Malgré ces défis, 62 % des chefs d'entreprise se déclarent assez confiants ou très confiants dans leur propre entreprise (indicateur relativement stable), mais leur confiance dans l'économie locale, nationale et internationale est plus mesurée. Deux thèmes majeurs ont préoccupé les dirigeants ce trimestre : les crises géopolitiques et leurs répercussions économiques ; les défis économiques internes et la gestion d'entreprise.
Interrogées sur deux sujets d'actualité, la grande majorité des entreprises estiment que les métiers exercés en leur sein souffrent d'un manque de reconnaissance, d'intérêt et d'information. Concernant la question de l'eau, 41 % des entreprises sondées expriment une inquiétude modérée à élevée quant à l'impact d'une pénurie d'eau douce sur leur activité.

 

Téléchargez la note de conjoncture du troisième trimestre 2023.

 

 

Au second trimestre de l'année 2023, l'économie varoise en équilibre précaire entre inflation, incertitudes et résilience des entreprises.

Dans un contexte économique tendu, la confiance des chefs d'entreprise en leur propre structure reste positive, 66% se déclarant confiants dans leur entreprise. Cependant, leur confiance en l'économie, tant locale qu'internationale, est plus réservée.

 

Trois thèmes majeurs ont dominé les préoccupations des patrons ce second trimestre : l'inflation, la situation en Ukraine et les défis climatiques. Près de la moitié des entreprises considèrent le recrutement, la formation, la GPEC et la stratégie RH comme prioritaires. Elles s'inquiètent également de la transition numérique, de l'adaptation à de nouvelles organisations et de la transition écologique. L'énergie est un enjeu majeur pour la plupart d'entre elles.

 

Téléchargez le bilan du second trimestre 2023.

 

Au premier trimestre de l'année 2023, l'économie fait face à des conditions défavorables, mais l’activité résiste à l'impact de l'inflation.

Les prévisions des chefs d’entreprise sur un recul de l'activité se sont partiellement réalisées, le solde d'opinion sur l'activité présente évitant de peu la zone négative. Les résultats de l'enquête révèlent une disparité entre les différents secteurs économiques. Le secteur des services, hors l’hébergement et la restauration, est défavorablement orienté en fin de trimestre. Les activités commerciales ont résisté malgré le contexte difficile de l'inflation, tandis que l'industrie a connu une détérioration modérée et que la construction a montré une certaine solidité.

 

Les petites entreprises ont été plus touchées que les PME et les grandes entreprises.


Au cours du premier trimestre, le solde d’opinion est resté neutre : 24% des chefs d'entreprise ont constaté une baisse de leur activité, contre 24% une progression. Les indicateurs financiers montrent que tous les chefs d'entreprise ne sont pas en mesure de répercuter les hausses de prix, ce qui entraîne une dégradation des marges et de la trésorerie.

 

Les perspectives pour la fin du premier semestre sont mitigées, avec un léger rebond anticipé, mais des différences significatives entre les secteurs. Le secteur de l'hébergement et de la restauration se montre plus optimiste, prévoyant une saison estivale prometteuse. En revanche, l'industrie anticipe un recul de l'activité, avec un tiers des entreprises qui prévoient une baisse.
Malgré les défis économiques, la confiance des chefs d'entreprise en leur propre entreprise reste élevée, avec une progression notable ce trimestre.


Cependant, la confiance envers l'économie locale et le contexte national ou international reste relativement modérée.
En conclusion, le premier trimestre de 2023 témoigne de tendances économiques mitigées, avec des secteurs présentant des performances diverses face à l'inflation. La résistance de certaines activités et les prévisions de rebond pour le second semestre offrent un léger optimisme, mais la prudence reste de mise compte tenu des disparités persistantes entre les secteurs et des défis financiers qui pèsent sur les marges et la trésorerie.

 

Téléchargez le bilan du premier trimestre 2023

 


 

Les chiffres de 2022

 

Téléchargez le bilan du 4ème trimestre 2022 pour le département du Var.

 

Si l’incertitude sur l’évolution de la situation reste bien présente, malgré l’inflation, le cout de l’énergie, les difficultés d'approvisionnement, de recrutement…, l’activité tient globalement bon. Les effets de la crise énergétique apparaissent, à ce stade, moins marqués que ce que l’on pouvait craindre fin 2022.

La guerre en Ukraine, la hausse du prix de l’énergie, les pénuries de matières premières, les difficultés de recrutement et l'inflation sont des problématiques centrales pour les chefs d’entreprise. La question des retraites fait toutefois son apparition, en lien avec l’agenda politique et social de ce début d’année 2023.

 

 

Téléchargez le bilan du 3ème trimestre 2022 pour le département du Var.

 

La résistance de l’activité anticipée au 2ème trimestre par les chefs d’entreprise, se confirme au 3ème trimestre, malgré un contexte morose qui n’appelle pas à l’optimisme. L’activité résiste avec un solde d’opinion portant sur l’activité récente qui reste stable par rapport au 2ème trimestre : 33% des chefs d’entreprise de notre panel (vs 32% au 2ème trimestre) constatent une hausse de leur activité, contre 23% un recul (identique au 2ème trimestre), soit un solde d’opinion de +10 points.

Une croissance de l’activité essentiellement tirée par l’hôtellerie-restauration (solde d’opinion à +51 points) qui poursuit sa remontée après deux années difficiles.


Pour la fin d’année, notre panel anticipe, dans l’ensemble, une stabilité du chiffre d’affaires, mais avec des disparités selon les secteurs :
progression dans les services ; stabilité pour la construction et le commerce de gros ; recul pour le commerce de détail et l’industrie.


Trois préoccupations majeures pour nos entreprises :

  • L’inflation, particulièrement sur les prix de l’énergie, des matières premières.
  • La problématique RH : difficultés de recrutement, revendications salariales.
  • Le maintien de la demande, la difficulté d’augmenter ses tarifs.

 

Pour 2023, le niveau d’incertitude est très élevé, en particulier sur les coûts et la disponibilité de l’énergie, avec un hiver qui pourrait être plus compliqué qu’en 2022 pour le secteur gazier. Bref nouvelle année, mais problèmes anciens : l’inflation, l’énergie, la gestion RH devraient rester au cœur des préoccupations de nos chefs d’entreprise avec une équation difficile à résoudre : comment rester viable et maintenir ses marges avec une augmentation des coûts, une demande qui se fragilise, une concurrence forte et des difficultés de recrutement.

 

Une économie varoise toujours solide

 

Téléchargez le bilan du 2ème trimestre 2022 pour le département du Var.

 

La situation économique actuelle est pour le moins incertaine : guerre en Ukraine, pénurie d’énergie, consommation en berne, dérèglement climatique, inflation… Une inflation qui impacte la quasi-totalité des entreprises de notre panel : 74% d’entre elles se disent encore plus attentives qu’habituellement à leurs charges ; 35% estiment que cela pourrait même avoir des conséquences sur leur viabilité.

 

Pour autant, malgré ces nombreux nuages, le rebond d’activité du 1er trimestre se confirme au 2e trimestre : 32% des chefs d’entreprise de notre panel (vs 30% au 1er trimestre) constatent une hausse de leur activité, contre 23% un recul (vs 26% au trimestre précédent), soit un solde d’opinion de +9 points. Une croissance de l’activité essentiellement tirée par l’hôtellerie-restauration qui poursuit sa remontée après deux années difficiles (solde d’opinion à +55 points).

 

Sans surprise, la guerre en Ukraine est au centre de l’attention ce trimestre. Mais l’inflation, la hausse du prix de l’énergie, de l’électricité, les pénuries de matières premières, les difficultés de recrutement sont également des problématiques centrales pour les chefs d’entreprise.
La crise sanitaire a été un formidable accélérateur du développement du télétravail, mais avec des impacts fortement différenciés selon les activités et les métiers des entreprises.

 

 

Téléchargez le bilan du 1er trimestre 2022 pour le département du Var.

 

Les chefs d'entreprises restent confiants

 

Tensions géopolitiques, hausse des prix, désorganisation des chaines d’approvisionnement, pénuries, difficultés de recrutement…, malgré ce contexte, les chefs d’entreprise gardent confiance.

 

Le ralentissement anticipé par nos chefs d’entreprise en fin d’année dernière, s’est confirmé, avec une légère dégradation de l’activité. Pour ce premier trimestre 2022, 30% des entrepreneurs constatent une hausse de leur activité, contre 26% un recul. Le solde d’opinion passe ainsi de +16 points en fin d’année dernière à +4 points pour ce 1er trimestre. Un secteur se révèle être très positif : celui des Hôtels – Cafés – Restaurants où 48% des répondants déclarent une progression de leur activité. A l’inverse, le commerce de détail connait un recul plus important avec 37% des chefs d’entreprise qui indiquent une baisse d’activité.

La poussée inflationniste rogne les marges et participe à la dégradation de la trésorerie, les entreprises devant résoudre une difficile équation entre prix de vente, pouvoir d’achat et coût de revient.

 

Les chefs d’entreprise gardent confiance : 34% des répondants estiment que leur chiffre d’affaires va croitre, contre 24% qui anticipent un recul. Le secteur de l'hébergement-restauration est encore une fois particulièrement optimiste, envisageant un bon de début de saison : 54% anticipent à court terme une progression de leur chiffre d’affaires, contre 13% un recul. Les secteurs du commerce de détail et de la construction prévoient une dégradation de l’activité, impactés par la baisse de la consommation, l’inflation et les pénuries de matériaux.

 

Focus sur l'impact de la guerre en Ukraine pour les entreprises varoises. Selon les répondants à notre enquête, la guerre en Ukraine impacte 83% des chefs d'entreprise, majoritairement de manière indirecte.

 

Notes de conjoncture pour l'année 2021

 

Téléchargez le bilan du 4ème trimestre 2021 pour le département du Var.
Téléchargez le bilan du 3ème trimestre 2021 pour le département du Var
Téléchargez le bilan du 2nd trimestre 2021 pour le département du Var.
Téléchargez le bilan du 1er trimestre 2021 pour le département du Var.

 


 

Les chiffres clés pour la région Paca.

Chaque trimestre, des données quantitatives et qualitatives sur la situation économique de Provence-Alpes-Côte d'Azur sont fournies par la CCI de région. 2 500 à 3 000 entreprises régionales, toutes tailles et tous secteurs, répondent chaque trimestre à une enquête de notre Observatoire de conjoncture.

 

Consultez les enquêtes de conjoncture pour tout savoir sur l'activité des entreprises, perspectives. Vous découvrirez aussi des enquêtes thématiques.

 

Visitez la page dédiée à la conjoncture régionale.