Actualités

Manifestation des gilets jaunes

Le dialogue se poursuit avec le Gouvernement, au bénéfice des commerçants impactés.

MOTS-CLES:

Après une première rencontre ministérielle le 13 février dernier visant à faire le point sur les préjudices subis par les habitants et les commerçants, une deuxième rencontre s'est déroulée ce jeudi 7 mars avec les maires des grandes villes et les ministres concernés (*).

C'est à cette occasion que Bruno Le Maire a annoncé que les commerçants les plus impactés par des chutes d'activités pourraient bénéficier non seulement d'étalements d'échéances mais également d'exonérations fiscales ciblées, répondant positivement à une demande formulée par les maires ; et qu'en cohérence avec l'objectif visé (éviter des cessations d'activité), le dispositif se caractériserait par sa simplicité (site internet dédié). Pour Jean-Luc Moudenc, président de France urbaine, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole : « c'est le dialogue continu avec le Gouvernement qui permet aujourd'hui d'obtenir une réponse constructive de sa part. »

Hier, le mercredi 6 mars, le Bureau de France urbaine avait accueilli Pierre Goguet, président de CCI France et Jean-Luc Heimburger, président de l'association des CCI métropolitaines (ACCIM) : « nous avons à nouveau relayé l'inquiétude de nos membres auprès des grandes villes car il ne faudrait pas penser que la fin de la crise marque un retour à la normale pour les commerçants. Les pertes de chiffres d'affaires des derniers mois n'ont pas été compensées et sont souvent irrécupérables ; selon les périodes, les types de commerces et les localisations, elles sont allées de 20 à 70 % ».

Les maires des grandes villes ont par ailleurs réitéré leur demande de solidarité nationale afin d'accompagner les collectivités ayant à faire face aux dégradations de biens publics. Pour Jean-Luc Moudenc : « nous n'avons pas eu de réponse construite à ce sujet ; aussi, notre prochaine rencontre, d'ici trois semaines, sera non seulement l'occasion de procéder à un premier bilan du dispositif d'aide aux commerçants mais également de revenir sur les réponses de l'Etat alors que l'impact des dégradations sur les contribuables locaux s'élève déjà à plus de 30 millions d'euros ».

Informations pratiques

Le formulaire simplifié pour les demandes de remises de créances fiscales 

Les mesures de soutien mises en place depuis le 26 novembre dernier (sur le site du portail économie du Gouvernement)

Les six mesures d'accompagnement des entreprises victimes des blocages et dégradations.

(*) Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances.