Actualités

La Guêpe Mobile bourdonne dans le golfe

Lancée il y a un peu plus de deux ans à Saint-Tropez, la petite guêpe n'en finit pas de bourdonner.

MOTS-CLES:

La Guêpe Mobile développe sans cesse de nouveaux projets et invente des concepts toujours plus originaux. Une reconversion réussie pour Jean-Pierre Liboni, ancien agent portuaire des Marines de Cogolin, qui s'est lancé dans cette aventure en passant le cap de la cinquantaine. Le premier buzz a été généré par l'apparition dans les rues de Saint-Tropez et des communes voisines du golfe de drôles d'appareils, des gyropodes à tête de Vespa ! "C'est un designer espagnol qui a eu cette idée, explique le gérant, nous étions les premiers à en faire venir en France". Un clin d'oeil vintage qui se décline aussi en chaises, tables ou lampes - à l'image du mobilier présent dans le local de l'entreprise. 
Ce succès initial a donné des ailes à La Guêpe Mobile. Aujourd'hui, l'entreprise est aussi importatrice : elle propose ainsi le cyclomoteur électrique Meijs Motorman, au design délicieusement rétro. Ou le Brinco, un hybride électrique entre le vélo et la moto - nouveauté de la mythique marque espagnole Bultaco qui avait disparu dans les années 80. Avec sa flotte atypique, Jean-Pierre Libono propose des randonnées accompagnées, à la découverte des incontournables du secteur - mais aussi et surtout de petites perles inconnues, à l'image du charme discret du hameau du Dattier.
Parmi les nouveautés 2018, La Guêpe Mobile accueillera bientôt dans son parc la Eden, réplique 100 % électrique de l'intemporelle Méhari, développée en partenariat avec le Méhari Club Cassis. Par ailleurs, une boutique a été ouverte à Sainte-Maxime : surmontée d'une Vespa des années 60, elle permet
de bénéficier d'une visibilité à l'année et d'étendre la période d'activité au-delà de la seule saison estivale.

Site internet de la Guêpe Mobile.