Actualités

La Formule 1, une locomotive économique

Vitrine de l'innovation, formidable accélérateur technologique, le Grand Prix de France de Formule 1 doit constituer un levier d'attractivité pour faire venir dans le Var des entreprises de pointe du secteur de l'automobile.

MOTS-CLES:

Comment se servir de la formidable attractivité générée par la Formule 1 pour accélérer le développement d'une nouvelle filière économique liée à l'automobile dans le Var ? En un mot, comment faire que le Grand Prix de France ce ne soit pas seulement des voitures qui tournent sur une piste le temps d'un
week-end, mais des entreprises qui tournent tout au long de l'année, créant activité et emploi ?
C'est tout le sens de la mission qui a été confiée par le Conseil régional PACA à l'Agence de développement économique (ADE), service intégré de la CCI du Var, afin de mettre en place autour du circuit et dans le département du Var une filière d'excellence axée sur l'automobile, l'innovation, le développement de solutions de mobilité durable, la sécurité routière et la formation professionnelle.
Le Var est assuré de recevoir la Formule 1 pendant au moins cinq ans. Si tous les acteurs locaux et régionaux souhaitent bien évidemment que ce bail se prolonge, il faut d'ores et déjà préparer l'après. Et installer dans le département entreprises et unités de recherche qui bénéficieront de la vitrine technologique du Grand Prix, et constitueront à terme les maillons d'une chaîne solide, qui restera durablement dans le Var.

Imaginer le véhicule du futur

En partenariat avec la Fédération internationale de l'automobile (FIA), un Centre de l'innovation, de la mobilité et de la sécurité routière verra le jour, accompagné d'un pôle d'excellence automobile porteur de solutions de mobilité durable. "Nous souhaitons que ce centre attire des startups et des PME
innovantes dans un cluster d'entreprises orientées vers les technologies de l'automobile
", détaille Christian Estrosi. Développement de technologies propres applicables ensuite à la voiture de série, utilisation de nouveaux matériaux, simulation numérique, le véhicule du futur se dessinera dans le Var.
Ce centre développera par ailleurs une mission sociale : "Il apportera une réponse à un enjeu majeur, celui de la baisse des accidents, notamment sur la cible jeunes conducteurs en région. En favorisant l'accès à la formation tout au long de la vie du conducteur, par la prévention et les nouvelles pratiques
d'apprentissage
". Enfin, un important volet formation proposera divers cursus autour de l'automobile : technicien de piste, management et marketing du sport automobile, ou encore préparateur de moteurs. Le parc d'activités de Signes et ses réserves foncières uniques dans le quart Sud-est de la France, constitue un lieu d'implantation idéal et naturel pour accueillir les acteurs de cette nouvelle filière d'excellence.

Benchmarking à Silverstone 

Pour collecter les bonnes idées et préparer la montée en puissance de ce futur écosystème autour de l'automobile, une délégation de la CCI du Var, de l'Agence de développement économique (ADE), du Conseil régional, du GIP et des Décideurs économiques varois était récemment en mission d'exploration à Silverstone, là où se déroule le Grand Prix de Grande-Bretagne. Un circuit historique qui a accueilli la manche inaugurale du premier championnat du monde en 1950. Ce voyage a été l'occasion de découvrir un des exemples les plus significatifs d'écosystème automobile structuré autour d'un circuit, avec par exemple la présence de nombreuses écuries F1 implantées dans les environs, ainsi qu'un parc d'activité à proximité immédiate, le Silverstone Business Park. En 48 heures, les membres de la délégation ont pu visiter le McLaren Technology Centre (MTC) à Woking, le Renault Sport Racing à Enstone, le Aston Martin Red Bull Racing, et bien sûr les installations du circuit et du Silverstone Business Park.