Actualités

ID Telematics, la sécurité connectée

À Cuers, l'entreprise imagine des casques connectés offrant une sécurité accrue aux motards, aux cyclistes, aux cavaliers, et même aux pilotes de trottinettes.

MOTS-CLES:

C'est une jeune entreprise mais qui connaît déjà un beau succès, moins de trois ans après sa création. "Nous proposons aux industriels de digitaliser leurs produits, et de les accompagner dans la révolution des objets connectés", résume Mathieu Chenebit. Le dirigeant, qui a connu une première carrière dans le secteur de la géolocalisation, a lancé ID Telematics en mars 2017, convaincu du formidable potentiel que représente le marché des objets connectés. L'entreprise avait alors choisi de se positionner sur le créneau des équipements dédiés aux sports et activités d’extérieur, en privilégiant les impératifs de sécurité.

La première collaboration avait été signée dès 2018 avec une autre entreprise varoise, UFO (voir encadré). Elle concernait le développement d'un casque de moto connecté, le NACA Helmet, qui avait été présenté l'année dernière au salon de la moto EICMA, à Milan. Sur ce casque avait été  intégré  un feu de freinage, afin de mieux prévenir les autres usagers de la route suivant le motard et d'assurer une sécurité accrue. Une carte connectée à un accéléromètre et un gyroscope détectent les freinages du motard et active ainsi le système lumineux situé à l'arrière du casque. "Afin de limiter les amé- nagements techniques, nous avions utilisé les grilles d'aération déjà présentes pour y installer nos lumières LED", détaille Mathieu Chenebit. Les technologies  sont  conçues sur place, fabriquées par un  sous-traitant en France, avant de revenir à Cuers pour l'assemblage.

Casques clignotants pour trottinette et géolocalisation des vélos

Dans la foulée de ce partenariat, les équipes de ID Telematics avaient travaillé sur un autre projet, cette fois dans le domaine de l’équitation, avec la société GPA - qui fait également partie du groupe UFO. Il s'agissait de développer un casque d'équitation connecté doté de deux équipements. Tout d'abord un système audio à conduction osseuse, qui transmet le son - appels téléphoniques, musique ou même directives de l'entraîneur - par des vibrations (par exemple sur les tempes) et libère l’oreille pour ne pas masquer les bruits environnants. Ainsi qu'un détecteur de chute, qui alerte les proches par SMS et leur communique la position GPS du cavalier.

Par ailleurs, devant la forte croissance du marché de la trottinette électrique, ID Telematics travaille à un modèle de casque répondant à une télécommande au guidon et qui comprendrait, en plus des feux de position et de freinage, un système de clignotants. 

Plus récemment, l'entreprise varoise a lancé sous la marque Hoot un traceur GPS doté  de la technologie "maison" ID Track pour la géolocalisation des vélos en cas de vol - un produit qui intéresse grandement les cyclistes et triathlètes qui chevauchent parfois des montures à plusieurs milliers d'euros. Il s'agit d'un petit cylindre qui se glisse dans le pivot de la fourche du vélo, rechargeable via un port USB et doté d'une autonomie de plusieurs semaines. Le traceur sera bientôt disponible à l'achat grand public, et des discussions sont en cours avec de grands fabricants pour qu'il soit intégré dans les modèles haut de gamme.

Consultez le site internet d'ID Telematics.

UFO, des planches à voile aux drones sous-marins

 

Partenaire de ID Telematics pour le projet de casque connecté NACA, le groupe UFO, désormais installé à Signes, est une entreprise touche- à-tout qui a vu le jour il y a plus de 30 ans. La société créée par Xavier Pillet a d'abord commencé par fabriquer des ailerons de planche à voile en composite. En 2005 est lancé un semi-rigide révolutionnaire, appe- lé UFO (pour Unidentified Floating Object), qui va connaître un grand succès jusqu'à donner son nom à l’entreprise. Cette dernière sera alors divisée en deux filiales opérationnelles : UFO Boat et UFO Composite. Aujourd'hui, le groupe assure des prestations de sous-traitance en four- nissant des pièces composites à des entreprises du nautisme, de l’aéro- nautique, de l’industrie pétrolière et du sport de haut niveau : ailerons de planche à voile en carbone, casques de pilote de chasse, ailes de drones sous-marins pour la prospection pétrolière, ou encore mâts de foil pour kite surf en carbone. Elle produit également les casques GPA.

Consultez le site internet du Groupe UFO.