Actualités

Au Paul Ricard, on peut faire le plein d'hydrogène !

Le Castellet

Une borne à hydrogène a été inaugurée sur le circuit Paul Ricard en marge du Grand Prix de France. C'est la première concrétisation du projet Hynovar, qui vise à développer la filière hydrogène pour la mobilité de demain.

MOTS-CLES:

Faire du Var un département pilote pour la production d'hydrogène renouvelable, c'est l'ambition du projet Hynovar piloté par la CCI du Var. Accompagné de Renaud Muselier (président de la Région Sud), de Christian Estrosi (président du GIP Grand Prix de France), de Stéphane Clair (directeur général du circuit Paul Ricard) et de Pascal Ghielmetti (directeur régional Engie Cofely), le président de la CCI du Var Jacques Bianchi a inauguré jeudi 21 juin la première borne à hydrogène implantée sur le site du circuit Paul Ricard. A quelques heures du top départ du Grand Prix de France de Formule 1, cet événement était une formidable vitrine médiatique pour attirer les projecteurs du monde entier.

Le rond-point des Energies présente également plusieurs véhicules fonctionnant à l'hydrogène : Honda Clarity, protoype Green GT, ou Renault Kangoo ZE H2, ainsi que des vélos. Tous ces véhicules ne produisent que de la vapeur d'eau : pas de particules, pas de gaz à effet de serre. "L'hydrogène vert, ne énergie positive, promise à un avenir prometteur" selon les mots de Jacques Bianchi, président de la CCI du Var.

Bientôt une borne sur la zone portuaire de Toulon

Installée par Engie Cofely et son prestataire Atawey, la borne implantée temporairement sur le circuit peut alimenter les véhicules particuliers ou utilitaires. Elle peut faire le plein en quelques minutes et offrir une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres - en fonction des modèles. Pendant le long week-end du Grand Prix, des navettes entre l'aéroport et le circuit seront assurées par des véhicules à l'hydrogène, une belle occasion de promouvoir cette nouvelle solution de mobilité lors d'un événement de portée internationale. A terme, l'hydrogène distribué sera produit sur place à partir d'une électricité 100 % renouvelable (photovoltaïque). C'est d'ailleurs l'objectif de l'opération H2 Flex portée par la CCI du Var.

Et dans les mois à venir, un service d'avitaillement d'hydrogène va être implanté dans la zone portuaire de Toulon afin d'alimenter une navette maritime en cours de développement par les Bateliers de la Côte d'Azur, la première application française de transport. Une première en France en matière de mobilité maritime ! 

En complément