Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 70 000 entreprises du Var

Trois jours dédiés à l'hydrogène sur les bords de la rade

Du 1er au 3 juin, le terminal de Brégaillon a accueilli les journées Rade Hydrogène : 3 jours de rencontres professionnelles, le point sur l'avancée des grands projets, et la présentation en exclusivité mondiale du premier yacht à propulsion électro-hydrogène.
demonstration_hynova
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Jeudi 3 juin 2021

 

C'est une nouvelle avancée du programme Hynovar, lancé en 2016 par la Chambre de commerce et d'industrie du Var afin de structurer et d'accélérer le déploiement de la filière hydrogène dans le Var. Plusieurs réalisations concrètes commencent à voir le jour, et les journées Rade Hydrogène ont été l'occasion de faire le point sur les projets en cours, et de tracer la feuille de route des mois et des années à venir.

 

De nombreux industriels, porteurs de projet, acteurs privés et institutionnels de la filière hydrogène ont partagé leurs retours d'expérience aux professionnels présents à Brégaillon. Le 1er juin, au cours d'une table ronde intitulée "H2 ready or not ready ?", ces acteurs ont évoqué leur actualité, de l'implantation d'une unité de production d'hydrogène au lancement d'une navette passagers entièrement propulsée à l'hydrogène pour traverser la rade de Toulon.

 

Devenir le premier port "H2Ready" en Méditerranée

La seconde table ronde, "H2 Ready and safe !" visait à rassurer sur les perspectives opérationnelles des projets, ainsi que leur encadrement réglementaire et normatif, afin d'offrir toutes les garanties sur l’opportunité de conjuguer développement économique, sécurité des populations et respect de l’environnement. "Les Ports de la Rade de Toulon poursuivent l’objectif d’être précurseurs en matière de mobilité maritime hydrogène, de promotion de carburants alternatifs décarbonés sourcés hydrogène, et d'accueil d’applications industrialo-portuaires autour de l'hydrogène, et nous sommes plus que jamais prêts à devenir le premier port 'H2Ready' en Méditerranée", assurait Jérôme Giraud, le directeur des Ports Rade de Toulon. A terme, les Ports de la Rade de Toulon ambitionnent d'accueillir des solutions sourcées hydrogène pour tous les types de navires fréquentant ses installations : de la propulsion full hydrogène pour les petites unités de plaisance aux navettes à passagers en passant par les carburants alternatifs à faible émission sourcés hydrogène pour les ferries et navires de croisière.

 

"Il y a un mot que j'ai beaucoup entendu aujourd'hui, c'est celui de pionnier, résumait Erick Mascaro, élu à la CCI du Var. Je suis fier de voir qu'il y a beaucoup de pionniers autour de cette table, et à son niveau la CCI du Var a aussi joué un rôle de pionnière pour initier le développement de cette filière hydrogène".

 

Une première mondiale sur les bords de la rade

Temps fort de la journée du 1er juin, le terminal de Brégaillon a accueilli le "The New Era", création de la startup Hynova basée à La Ciotat, le premier yacht à propulsion électro-hydrogène dans le monde. Piloté par la jeune entrepreneuse Chloé Zaied, ce prototype peut d'ores et déjà naviguer pendant 8 heures à 12 nœuds de moyenne, grâce à un moteur électrique alimenté par une pile à hydrogène - sans aucune pollution, sans aucun rejet de CO2, sans aucune nuisance sonore. Un exploit technologique qui doit désormais se décliner en aventure entrepreneuriale, le yacht devant à présent entrer dans une phase d'industrialisation pour être produit en série.