Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 70 000 entreprises du Var

La ministre Brigitte Klinkert inaugure l’École de la deuxième chance

Soutenue par la CCI du Var et financée grâce au Fonds Européen de Développement Régional, l’E2C a été inaugurée vendredi 09 juillet.
 inauguration_plaque-ecole
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Dimanche 11 juillet 2021

Installée en plein coeur du Campus de la Grand Tourrache, dans un bâtiment que la CCI a rénové intégralement, soit plus de 2300 m2 de locaux flambant neuf, financés à hauteur de 1,2 million d’euros par le fonds européen (FEDER), l’École de la deuxième chance a officiellement été inaugurée vendredi 09 juillet. Ministre déléguée auprès de la ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion, Brigitte Klinkert a salué le travail collectif mené par les différentes institutions pour mener a bien ce projet. 

 

L’E2C, gérée par l’Union Patronale du Var, s’adresse aux jeunes de 18 à 25 ans sans qualification ni diplômes afin de les accompagner vers une réinsertion durable dans l’emploi. « Nous nous engageons quotidiennement dans la compétence et la formation des jeunes, pour permettre l’insertion dans le monde économique avec le soutien des chefs d’entreprises engagés. Préparer les jeunes et les professionnels aux transitions majeures qui attendent notre économie, qu'elles soient numérique, énergétique ou encore touristique est fondamental », a rappelé Jacques Bianchi, président de la Chambre. 

 

Un soutien fort à la jeunesse

Une visite ministérielle hautement symbolique après la période Covid, qui a durement touché la jeunesse. « On a demandé beaucoup de sacrifices aux jeunes, nous sommes tous mobilisés pour eux ». Lors de la visite des locaux, la Ministre a d’ailleurs pris le temps d’échanger avec les élèves. « Avec cette école, nous donnons une deuxième chance à des jeunes pour qu’ils trouvent leur place dans notre société. 15 000 jeunes intègrent des écoles de la deuxième chance en France, c’est une méthode qui fonctionne » a-t-elle rappelé. 

 

Des résultats varois excellents

Elle a d’ailleurs félicité les excellents résultats : 78% des stagiaires de l’E2C varoise trouvent un emploi durable suite à leur formation, un chiffre supérieur à la moyenne nationale. Une réussite soulignée par la Ministre : « il y a une spécificité locale dans le Var qui est le lien fort avec le monde économique. C’est important car l’Etat a besoin des entreprises pour créer de l’emploi ». Jacques Bianchi a insisté sur l’importance du partenariat avec les entreprises : « notre économie manque de collaborateurs formés et répondant aux attentes des entreprises. Nous voulons ici, ensemble, travailler sur un parcours global qui permettra à tous et toutes d’être aptes et prêts à trouver un travail qui correspond aux besoins du marché ». 

 

Cette visite a été l’occasion d’évoquer également le dispositif « Un jeune, une solution » dont la Ministre vient de dresser le premier bilan alors que l’opération a été mise en place il y a un an dans le cadre du Plan de Relance : 1,8 million de jeunes ont trouvé un emploi alors que 525 000 contrats d’apprentissage ont été signés, un chiffre historique, malgré la crise. Le site www.1jeune1solution.gouv.fr  recense actuellement plus de 25 000 offres d’emplois à destination des jeunes, rien que dans le Var et dans tous les secteurs.