Actualités

Plus de 540 inscrits à la 7ème édition des Journées Hydrogène à Marseille

L’AFHYPAC, la Métropole Aix-Marseille-Provence, la CCI Marseille-Provence et la CCI du Var ont organisé la 7ème édition des Journées Hydrogène à Marseille, rendez-vous incontournable des acteurs de filière et des collectivités locales.

MOTS-CLES:

Retours d’expérience, échanges de bonnes pratiques, au fil des années, ces journées sont devenues le rendez-vous incontournable des acteurs de la filière hydrogène et des collectivités. Elles ont rassemblé plus de 540 participants venus de toute la France : territoires déjà engagés dans le déploiement de solutions hydrogène mais également ceux qui élaborent une démarche hydrogène. C'est aussi et surtout l'occasion de valoriser des réalisations et des solutions hydrogène innovantes.

"Nous sommes très fiers que notre candidature aux côtés de la Métropole Aix Marseille Provence pour accueillir et organiser ces 7èmes journées Hydrogène ait été retenue. L’organisation de cet événement ajoutée à la sélection de l’Ademe, représentent de belles marques de reconnaissance du travail de précurseur effectué par nos équipes de la CCI du Var"  a déclaré Jacques Bianchi, le président de la CCI du Var lors des discours d'ouverture de cet événement. 

Une fierté devant le travail accompli depuis de nombreuses années. Le Var a parié dès 2017 sur l’hydrogène comme accélérateur de la transition énergétique et vecteur de développement économique pour toute la Région Sud. Suite à la labellisation en 2016 du projet Hynovar par les pôles de compétitivité Capenergies et Pôle Mer Méditerranée, un 1er colloque dédié à l’hydrogène en mars 2017 avait mobilisé plus de 200 dirigeants et démontré toute la volonté de la Région et des principaux acteurs de soutenir l’ambition de la CCI du Var de développer cette filière au bénéfice de l’économie de toute la Région Sud.

L'hydrogène, une réalité au quotidien

Régions, départements, collectivités s'engagent résolument dans la transition énergétique en faisant l'acquisition de véhicules hydrogène, c'est le cas de villes pionnières comme Versailles, Toulouse, Auxerre...L’Ugap, centrale d’achat public, a profité de cette 7ème édition des Journées Hydrogène pour annoncer qu'elle proposerait désormais aux collectivités partenaires de fonctionner en co-prescription sur les bus hydrogène, dans le cadre du « plan 1000 bus » porté par Mobilité hydrogène France.

Cette annonce illustre bien les débouchés les plus en vue pour la filière hydrogène, ceux de la mobilité et des transports publics. Renaud Muselier, président de la Région Sud a lui annoncé pour septembre "un grand plan de développement de l'hydrogène qui permettra de couvrir le réseau routier en bornes de chargement pour faciliter la vie des usagers et les inciter à s’équiper.

Tous les acteurs sont mobilisés pour la massification des solutions Hydrogène afin de faire baisser leurs coûts et développer ainsi une filière française compétitive. Thème de la massification en France et à l'international abordé lors de ces journées, pour se diriger vers des projets de plus en plus structurants. 

Des projets sur mer aussi

Des projets qui se structurent sur terre, mais aussi sur mer dans le Var. Et notamment avec le projet de navettes maritimes hydrogène en Rade de Toulon sélectionné par le Ministère de la Transition écologique et solidaire via un appel à projets lancé par l'ADEME. Un projet porté par Hynovar, un consortium qui rassemble les Bateliers de la Côte d'Azur, le Circuit Paul Ricard et HySeas Energy autour de la CCI du Var, avec le soutien de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d'Azur et la mobilisation de la Métropole Toulon Provence Méditerranée. Hynovar,consiste à déployer une filière hydrogène terrestre et maritime dans le Var, avec de premières installations au Circuit Paul Ricard et dans la zone portuaire de Toulon.

"La sélection de ce projet à l'échelle nationale représente une belle marque de reconnaissance du travail de pionnier effectué par les équipes de la CCI du Var" selon Jacques Bianchi "Je veux que le Var prenne une place de leader méritée ! Je veux que notre CCI soit locomotive régionale sur cette filière de l'hydrogène".

Le jeudi 11 juillet, 4 parcours thématiques étaient proposés aux participants pour appréhender des réalisations concrètes. Une visite du Hub portuaire et du site Jupiter 1000, premier démonstrateur industriel français de Power to Gas, une visite du Hub régional avec la Cité des énergies à Cadarache. Un troisième parcours était relatif à la formation aux risques H2 et nouveaux vecteurs énergétiques.

Un parcours thématique sur la mobilité durable avec Hynovar

Le quatrième parcours concernait les usages liés à la mobilité. Le transfert en bus depuis Marseille vers le Circuit Paul Ricard permettait à la startup Boarding Ring de présenter son innovation Boarding Glasses, lunettes anti-mal des transports. Au rond-point des énergies, une présentation de la station d'avitaillement H2 et de véhicules fonctionnant à l'hydrogène était proposée aux participants. Ces derniers ont aussi pu admirer le prototype de course électrique hydrogène LMP H G 2, présenté aux 24 heures du Mans, de la société Green GT. 

Nathalie Reitzer, du Circuit Paul Ricard situé sur le plateau de Signes, a rappelé que le circuit s'est engagé sur de nombreux enjeux de fond en matière de développement durable et de transition énergétique, avec pour objectif de devenir une entreprise à énergie positive. Une volonté forte aussi pour le Circuit de s'équiper d'une flotte de véhicules hydrogène.

Olivier Legac de Green Gt, Stéphane Arnoux d'Engie Cofely, Arnaud Vasquez d'Hyseas prenaient tour à tour la parole pour présenter l'H2 en compétition, la mobilité terrestre BtoB à Signes et la mobilité maritime et urbaine en Métropole.

Hervé Moine, directeur de la prospective à la CCI du Var concluait ce parcous en présentant les futurs projets Hynovar : l’émergence à Signes d’un Pôle régional de l’Innovation, de la Mobilité du Futur et de la Sécurité Routière, un équipement structurant souhaité par la Région Sud, l’électrification de ferries à quai (en particulier pour les Ports de la Rade de Toulon). Il a aussi rappelé que la CCI du Var portait également le projet H2Flex (hydrogène pour la flexibilité), labellisé Flexgrid par la Région qui permettrait de produire de l’hydrogène vert à partir des vastes champs photovoltaïques présents autour du Parc d’Activités du Plateau de Signes.

Sans parler des opérations de collaboration transfrontalière sous l’égide de l’Europe avec notamment 19 programmes Interreg-marittimo dédiés aux énergies nouvelles et à la mobilité maritime.

L'hydrogène n'a donc pas fini de faire parler de lui. Les prochains mois devraient voir naître des projets encore plus ambitieux en matière de mobilité vertueuse et de transition énergétique...