Actualités

Osean, l'expertise des systèmes sous-marins

En 15 ans, l'entreprise pradétane Osean est devenue une référence dans le secteur des systèmes électroniques sous- marins, ainsi que de l'éclairage des zones portuaires.

MOTS-CLES:

En 2003, après plus de 10 années à travailler en tant qu'ingénieur spécialisé dans l'électronique sous-marine, Olivier Philippe décide de voler de ses propres ailes et de créer son entreprise, en s'appuyant sur ses compétences. Et petit à petit, l'aventure a pris corps jusqu'à faire aujourd'hui d'Osean, une PME au savoir- faire reconnu dans le Var,  et bien au-delà des frontières du département et de l'Hexagone. Son principal métier est lié à l'électronique sous-marine : Osean conçoit et développe des appareils sous-marins et des systèmes embarqués, grâce aux multiples compétences de son équipe. Électronique, mécanique, informatique, tout est fait en interne afin de gagner en souplesse et en réactivité. Les prototypes sont testés directement dans les locaux de l'entreprise, équipés d’un bassin d'essais intérieur, ou en mer : Osean dispose en effet d'un petit bateau amarré au port des Oursinières, afin de procéder à des tests grandeur nature. Les principaux clients d'Osean appartiennent au secteur de la défense. Ainsi, la DGA a fait appel à l'entreprise pour concevoir des stations immergées qui mesurent le bruit rayonné par les sous-marins, et s'assurer que leur "signature" sonore n'est pas trop importante et donc difficilement détectable.

Des collaborations prestigieuses

Mais Osean travaille aussi avec des structures de recherche scientifique. "Lorsque les équipes nous contactent, c'est qu'ils ont besoin de produits qui n'existent pas, sourit Olivier Philippe. À nous d'écouter leurs besoins, leurs attentes, et de nous adapter à leur cahier des charges". Osean a ainsi mis au point des drones sous-marins dérivants, véritables concentrés de technologie qui disposent d'une autonomie de 5 ans. Capables de descendre jusqu'à plusieurs milliers de mètres de profondeur, ils effectuent des mesures sismologiques et remontent à la surface toutes les semaines pour transmettre leurs données. Ces appareils, qui font partie des beaux succès d'Osean, sont par exemple utilisés par la prestigieuse université de Princeton aux États-Unis ou le Jamstec, le pendant japonais de l'Ifremer.

Cette maîtrise des systèmes sous-marins a amené l'entreprise à se diversifier et à proposer depuis quelques années des solutions d'éclairage pour les zones portuaires, une spécialité qui représente environ 10 % de l'activité d'Osean, mais lui assure une belle carte de visite, "glamour" et lumineuse. Ainsi, le carré du port de Toulon est mis en lumière depuis l'étape de la Tall Ships Races. Plusieurs pays du Golfe persique ont fait le choix de la technologie made in Var pour éclairer les surfaces aquatiques de complexes touristiques. "Pour ce genre d'installation, nous nous inspirons de notre expérience acquise dans les grands fonds sous-marins, car nous devons mettre au point des systèmes qui résistent à l'eau de mer, qui ne nécessitent que peu d'entretien, et surtout qui soient très fiables, explique Olivier Philippe. Nous avons également réalisé des installations lumineuses pour des chantiers navals, car ils sont amenés à travailler de nuit dans les périodes de forte activité". L'équipe d'Osean compte aujourd'hui 13 per- sonnes : il s'agit en grande majorité d'ingénieurs, et le reste de l'effectif est composé de techniciens et de personnel administratif.

Consultez le site internet d'Osean.