Actualités

Limitation de trafic de deux aéroports varois

La CCI du Var demande au Gouvernement de revoir sa décision.

MOTS-CLES:

Ce jeudi 9 novembre, le Premier Ministre Edouard Philippe vient d’entériner la suppression des postes frontières des deux aéroports de la Môle et du Castellet. La CCI du Var tient à souligner le non-sens économique d’une telle décision. 

Solidaire des propos de Renaud Muselier et Françoise Dumont, et plus que jamais aux côtés des collectivités locales, Jacques Bianchi, le Président de la 8ème CCI de France, exerçant le rôle fondamental de l’institution consulaire, milite farouchement pour obtenir la révision d’une décision contestée d’un point de vue économique :

« Contraire à l’intérêt général ! Au moment où le territoire et la région s’apprêtent à accueillir l’événement international que constitue le Grand Prix de France de Formule 1, la décision semble à contre-sens. A fortiori pour le 1er département touristique de France qui emploie 35.000 personnes dans cette filière ! Nous faisons de notre ouverture internationale un chantier prioritaire parce qu’utile à toute l’économie et à tout le territoire ! Utile au tourisme, utile à l’essor de la croisière, mais aussi et surtout au développement de l’attractivité du territoire et de toutes les entreprises Varoises.

C’est pour cela que nous nous sommes battus pour obtenir le retour de la F1 et la desserte de Roissy-Charles de Gaulle. C’est pour cela que le 2 octobre dernier, à l’occasion de notre dernière AG, c’est en présence de tous les représentants régionaux du tourisme que nous avons réaffirmé ensemble le poids de cette filière à travers les potentiels, plans stratégiques, ambitions et inter-relations du Var et de la région Provence Alpes Côte d’Azur (voir DP en lien).

C’est pour cela aussi que la chambre de commerce et d’industrie du Var structure et s’efforce de porter les projets dont le Var a besoin en la matière : Académie internationale du Tourisme à la Grande Tourrache, Projet de métropole maritime ingénieuse « IngénioSeaT » avec la métropole toulonnaise et de nombreux partenaires.

C’est encore pour cela que notre CCI a œuvré pour que le territoire accueille récemment dans notre rade, MedCruise, le congrès des acteurs mondiaux de la croisière. Nos investissements portuaires répondent à une stratégie d’ouverture internationale du territoire. Notre agence de développement économique départementale et notre Club Croisières multiplient les initiatives pour nous rendre visibles et attractifs d’un point de vue économique. Cette décision n’est pas acceptable !

Donc, nous continuerons de militer, aux côtés de nos partenaires comme le conseil régional, le conseil départemental, afin que l’aéroport du Castellet, comme celui de Saint-Tropez, retrouvent toute leur dimension internationale avec un point de passage frontalier. Nous en faisons une priorité ! »

Contacts presse

CCIV : Katia Bizat [email protected] / 04 94 22 80 00