Actualités

La CCI soutient le sport varois de haut niveau

Partenaire historique du Rugby Club Toulonnais et du Saint-Raphaël Var Handball, deux clubs varois qui évoluent au plus haut niveau national, la Chambre de commerce et d'industrie exprime ainsi son soutien à deux porte-drapeaux du département, deux vecteurs d'image de son dynamisme économique. La CCI du Var a récemment signé deux contrats de partenariat avec le Toulon Saint-Cyr Var Handball, champion de France de handball féminin en 2010, et Toulon Elite Futsal, l'un des meilleurs clubs français d'un sport en pleine expansion. Portraits de ces deux formations

MOTS-CLES:

La belle dynamique du Toulon Elite Futsal

Ils sont Toulonnais, ils jouent en rouge et noir… sauf que, chez eux, pas de groupé pénétrant ou de plaquage cathédrale. Ils n'ont d'ailleurs même pas le droit de toucher la balle avec la main… Eux, ce sont les joueurs du Toulon Elite Futsal (TEF), l'un des clubs de l'élite nationale du futsal. Un sport  actuellement en pleine expansion, du football en salle comme l'explicite parfaitement son nom, qui combine jeu rapide sur le terrain et ambiance en fusion dans les tribunes. Le Toulon Elite Futsal a été fondé en 2008 par Sassi Ben Naceur, qui en assure toujours la présidence à ce jour - une longévité et une fidélité plutôt rares dans le sport de haut niveau. Si son identité a évolué au fil des années, le club est désormais bien installé dans les meilleures formations de l'Hexagone, depuis son accession en première division à l'issue de la saison 2010-2011.
"C'est notre huitième saison dans l'élite, se félicite le président Sassi Ben Naceur, et le club est en constante progression. Nous comptons dans nos rangs des joueurs espagnols, mais aussi brésiliens, un pays où le futsal est une véritable école, qui prône un jeu vif, technique et rapide".

Un commercial pour développer le partenariat privé

Auparavant, les matchs se disputaient dans la petite salle du Palais des Sports de Toulon, et les responsables de la billetterie devaient régulièrement refuser du monde. Un crèvecoeur qui est désormais de l'histoire ancienne : le club a "déménagé" dans la grande salle, et les matchs se jouent aujourd'hui devant 2 000 spectateurs de moyenne Pour conforter son développement, le club a recruté il y a un an un commercial à plein temps, en charge de séduire de nouveaux partenaires et annonceurs, et d'animer les rencontres au salon VIP en marge des matchs au Palais des Sports. Et les premiers effets se
font d'ores et déjà sentir, avec les signatures de grandes enseignes comme Volkswagen, le Crédit Agricole ou Flunch, mais aussi des petits commerces de quartier. "Sur un budget de 400 000 € cette saison, le partenariat privé représente environ 100 000 €, détaille Sassi Ben Naceur. Nous fonctionnons sous un statut associatif, ce qui fait que nous pouvons proposer la possibilité d'effectuer des déductions fiscales. C'est un petit plus qui intéresse évidemment nos partenaires et mécènes". Acteur majeur d'un sport qui a la vente en poupe, le Toulon Elite Futsal ambitionne de doubler rapidement son budget annuel, avec dans la ligne de mire le cap du million d'euros. Pour s'installer pleinement et durablement dans le paysage sportif de l'agglomération toulonnaise et du Var.

Toulon Saint-Cyr Var Handball : petit ballon et grandes émotions

Avec une équipe de France championne du Monde et championne d'Europe, le handball féminin français a le vent en poupe. À Toulon Saint-Cyr, l'un des fleurons de la Ligue féminine, on a voulu aussi renforcer le partenariat privé pour assurer une plus grande pérennité au développement sportif.

Né de la fusion entre les clubs de Toulon et Saint-Cyr, une évolution incontournable pour construire une formation de très haut niveau dans le département du Var, le Toulon Saint-Cyr Var Handball affiche une stabilité rare dans l'élite parmi les autres clubs varois. Stable sportivement, le club se distingue aussi par son duo de dirigeantes : la présidence est assurée conjointement par deux femmes, complémentaires et passionnées, Jeanne-Marie de Torres et Perrine Paul. Un binôme unique dans le sport de haut niveau. 
Avec un titre de champion de France décroché en 2010, suivi de deux Coupes de France remportées à Bercy en 2011 et 2012, le TSCV s'appuie sur un joli palmarès, et avait même disputé la Ligue des Champions au cours de la saison 2010-2011, offrant alors à Toulon et au Var une belle visibilité continentale. 

Développer le partenariat privé

 Il y a quatre ans, le club s'est trouvé à un tournant crucial de son évolution : le Toulon Saint-Cyr Var Handball était trop dépendant du financement des collectivités locales - aux budgets de plus en plus serrés. Le club a alors décidé de s'adjoindre les services d’un directeur développement, Thierry Oelker, passé entre autres par le club de Sochaux en Ligue 1 de football, afin de dynamiser le partenariat privé et de prendre en charge le marketing et l'animation du TSCV. "C'était un vrai choix à faire, se souviennent les présidentes. Recruter un tel profil, cela voulait dire ne pas engager une nouvelle joueuse. Mais c'était un pari gagnant". Quatre ans plus tard, le budget du club s'établit en effet pour cette saison à 1,9 million d'euros, avec une part de partenariat privé en augmentation, à hauteur de 28 %.
Aujourd'hui, le TSCV compte une palette très diversifiée de partenaires - ils sont plus de 100 à ce jour - qui va de l'entreprise de BTP au pisciniste en passant par des partenaires boissons, un concessionnaire automobile, une mutuelle ou encore un organisme de formation linguistique. Parmi les grands
comptes qui ont récemment rejoint l'aventure, on trouve le géant des transports Transdev, qui gère le réseau Mistral, les transports en commun de l'agglomération toulonnaise, en délégation de service public. Et qui est particulièrement visible sur les maillots de l'équipe première.

Créer une véritable communauté des partenaires

Tous ces acteurs économiques se retrouvent à chaque match à domicile dans le salon VIP du Palais des Sports de Toulon, un outil très adapté pour les rencontres business et les échanges informels : jeu concours, cocktail, debriefing d'après-match avec les joueuses et l'entraîneur… "Mais nous voulons aller au-delà de ces rendez-vous afin de créer une véritable communauté des partenaires du club, explique Thierry Oelker. Ainsi, nous mettons en place des déjeuners regroupant des décideurs, qui réunissent une quinzaine de partenaires : ils sont l'occasion de mieux faire connaissance, de connaître la diversité des activités des partenaires, et de se faire travailler mutuellement le cas échéant". Des partenaires qui auront encore plus de plaisir à se retrouver pour savourer les exploits de "leurs" joueuses, au premier rang desquelles la capitaine de l'équipe de France Siraba Dembélé, qui a rejoint le Var au mois de septembre dernier pour relever un nouveau défi avec Toulon Saint-Cyr.