Actualités

Femmes chefs d'entreprise

La notaire toulonnaise Alexandra Mignon-Guzmann a pris la suite de Patricia Lassault à la tête de la section varoise des Femmes chefs d'entreprise, lors d'une cérémonie organisée à la Chambre de Commerce et d'Industrie du Var.

MOTS-CLES: # Réseau

Au début du mois de septembre, à l'invitation du président Jacques Bianchi, les locaux de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Var accueillaient la cérémonie de passation de pouvoir à la tête de l'association Femmes Chefs d'Entreprise (FCE) Toulon entre Patricia Lassault et Alexandra Mignon-Guzmann.

L’Association, créée juste après la seconde guerre mondiale - l'antenne toulonnaise date de 1979 - a la volonté d'accompagner la prise de responsabilités des femmes chefs d’entre- prises dans la vie économique, et le renforcement de leur présence dans les instances décisionnelles au niveau local, régional et national. Un challenge qui reste largement inachevé,  il suffit pour s'en convaincre d'observer les ratios nationaux : ainsi, d'après l'observatoire Skema de la féminisation  des  entreprises,  la quasi-totalité des entreprises du CAC 40 domiciliées en France avaient atteint le quota de 40 % de femmes dans leur conseil d’administration - mais c'est parce qu'une loi les y oblige. En revanche, ce texte ne concerne pas les comités exécutifs… et la proportion tombe alors en dessous des 15 %.

"Avoir simplement les places qui nous sont dues par notre travail"

Pendant les deux dernières années, la présidence du mouvement avait été l'affaire de Patricia Lassault, qui est à la tête d'un cabinet d'assurances à Toulon. Si la présidence change, la philosophie et les valeurs resteront les mêmes : "Je ne veux pas défendre nos qualités différentes, mais simplement notre place juste, avoir les places qui nous sont dues par notre travail, nos compétences et nos appétences, a ainsi rappelé Alexandra Mignon-Guzmann dans son discours d'intronisation. Car seules nous sommes invisibles, mais ensemble nous sommes invincibles, comme le souligne notre devise. Et c'est à nous, au sein de FCE, d'apporter aux femmes chefs d’entreprise les instruments pour qu’elles détiennent la formation et l’information nécessaires", a-t-elle précisé.

Objectif : nombre d'adhérentes en hausse

La nouvelle présidente, consciente que l'association se doit d'avoir une voix forte et légitime pour porter ses messages, a fixé parmi ses premières priorités l'objectif d'augmenter le nombre d’adhérentes d’au moins 50 %. Un objectif chiffré, qui s'accompagne d'autres impératifs, moins facilement quantifiables mais tout autant primordiaux : proposer de l’information et un travail de veille, et jouer la carte de la formation en invitant des conférenciers et des experts pour évoquer les sujets économiques qui concernent les entrepreneuses au quotidien, de la gestion d’entreprise aux relations sociales en passant par le management… Mi-octobre, les membres de l'antenne étaient ainsi conviées à assister à un atelier autour de la lecture et de la compréhension d'un bilan. Femmes chefs d'entreprise Toulon veut enfin intensifier les relations et les échanges avec les autres délégations régionales et nationales : ainsi, une délégation de cinq entrepreneuses varoises avait fait le déplacement pour assister à la célébration des 50 ans de l’antenne cannoise de FCE. Et l'association était également représentée à l'occasion des deux dates varoises du Forum Égalité, le 1er octobre à Draguignan et le 3 octobre à Toulon.

Un nouveau bureau pour FCE Toulon:

Aux côtés de la présidente Alexandra Mignon-Guzmann, le nouveau bureau est composé de Marie-Christine Bossard (vice-présidente), Delphine Berain-Durand (secrétaire), Virginie Romano (trésorière), et Emma Zerrouky (en charge du protocole).