Actualités

Deux niçois formés au métier de chef d'entreprise

L’École des managers, dispositif de formation individualisée, professionnalisante et diplômante, créée à l'initiative des CCI de France, est pilotée, en région Paca, par la CCI du Var. La dernière promotion, diplômée en octobre dernier, a accueilli quatre stagiaires, dont deux Niçois.

MOTS-CLES:

Yannick Chiavelli et Stéphane Checcaroni travaillent tous les deux dans la même entreprise : Trafic Technologie Système, implantée à Carros dans les Alpes-Maritimes. Le premier est le fils du dirigeant fondateur. Il a intégré l’entreprise familiale en 2006 et est passé par tous les postes – production, qualité, service après-vente, achats – et est aujourd’hui responsable du département signalisation temporaire, embarquée et permanente. Le second est entré chez TTS à la création en 1998 comme ingénieur d’études et est aujourd’hui responsable du département systèmes de transport intelligents. S’ils ont tous les deux choisi de se former au métier de chef d’entreprise en rejoignant les bancs de l’École des managers, pilotée par la CCI du Var, c’est pour préparer la future transmission de l’entreprise TTS, dont la spécialité est de concevoir, réaliser et commercialiser des équipements dynamiques de signalisation et d’affichage. « Nous réalisons des systèmes de signalisation dans lesquels nous incorporons de l’électronique », explique Yannick Chiavelli. TTS emploie 47 personnes et figure parmi les leaders français de son secteur pour le volet technologique. L’innovation est en effet sa marque de fabrique : « Nous avons été les premiers à proposer un feu à énergie solaire, à intégrer des Leds ou un décompte aux feux de chantier. Si nous raisonnons en termes de chiffre d’affaires, nous sommes le plus grand des petits et le plus petit des grands. »

Un passage de flambeau préparé

Le passage par l’École des managers était donc la première étape d’une future transmission. « Pour prendre, demain, la direction de l’entreprise dans les meilleures conditions, il était indispensable que j’acquière des compétences en comptabilité, en finance, en ressources humaines et que je perfectionne mes outils marketing et stratégiques. La formation proposée par l’École des managers correspondait à 100 % à ce que je recherchais », explique Yannick Chiavelli. Pour son acolyte, Stéphane Checcaroni, « cette formation offrait une occasion unique de réactualiser ses outils et méthodes, de s’engager vers un nouvel horizon, de s’insérer dans une dynamique de transmission d’entreprise. » C’est ensemble qu’ils reprendront les rênes de l’entreprise d’ici à trois ans : « Nous allons monter en puissance petit à petit et si nous avons choisi de réaliser ce parcours à deux, c’est parce que nous avons l’habitude, chez TTS, de fonctionner en binôme », précise Yannick Chiavelli. À l’occasion de cette formation, dont l’ambition première est de professionnaliser le métier de chef d’entreprise, ils ont pu mettre en oeuvre un plan d’actions avec le soutien de formateurs issus du milieu professionnel. Alors qu’ils maîtrisent techniquement leurs métiers, Yannick Chiavelli et Stéphane Checcaroni ont pu renforcer ou acquérir des compétences en stratégie, management, analyse financière, gestion, communication, ressources humaines. Ils ont aussi, et surtout, testé leurs idées et défini une vision : « Demain, nous
voulons propulser TTS au rang de référence en France en misant à la fois sur l’innovation technologique et sur le développement commercial
 », souligne Yannick Chiavelli. « Nous avons désormais tous les outils pour pérenniser et développer l’entreprise. Nous avons aussi pris conscience de la richesse de nos collaborateurs et de notre rôle premier, qui est de donner un cap, une vision », ajoute Stéphane Checcaroni.

#CCI à l'appui

« J’ai découvert l’École des managers au détour d’une conversation avec l’un de nos fournisseurs, Bernard Kleynhoff, ancien président de la CCI Nice Côte d’Azur. Il m’en a clairement fait la promotion et m’a donné l’envie d’aller voir de plus près ce que pouvait m’offrir cette formation. L’École des managers m’a permis de décrocher mon diplôme de « Chef d’entreprise-développeur de PME », mais elle a surtout répondu à toutes mes attentes. Comme nous étions quatre stagiaires, nous avons bénéficié d’une formation très personnalisée et nous avons pu travailler des cas très concrets, issus de notre quotidien, avec les intervenants. »