Actualités

Crokbois transforme les palettes en combustible

Créée en 2006, implantée à Cuers, Crokbois offre une alternative gratuite, respectueuse de l’environnement et circulaire aux consommateurs de palettes. Ces dernières, une fois collectées, sont transformées en combustible.

« Crokbois a été imaginée dans le but d’offrir une alternative à la filière des déchets de bois. Elle est spécialisée dans la collecte, le tri et la transformation de déchets d'emballage de bois. Ce sont 6.000 tonnes de bois qui ne vont pas en Italie pour être transformées chaque année », explique Hugues Romanet, son gérant.

Ce sont donc près de 300 semi-remorques qui ne sont pas sur les routes.

De la palette au combustible

Crokbois dévore les palettes, qu’elle récupère gratuitement auprès d’entreprises ou de particuliers, qu’elle trie afin d’éliminer les indésirables et qu’elle transforme en combustible. 5.000 tonnes de combustibles de la taille d’un briquet sont ainsi générées annuellement et permettent notamment d’approvisionner la chaudière de la distillerie de La Crau, mais aussi tous les professionnels qui disposent de chaudières industrielles à biomasse. « Nous offrons aux palettes une seconde vie en local. Nous nous inscrivons dans une démarche de circuit court, dans une démarche respectueuse de l’environnement ». Le gisement est constitué à 90% de palettes récupérées auprès d’entreprises engagées, parmi lesquelles BC Transports et quelques enseignes comme Point P à La Garde, Ciffreo Bona à Hyères ou encore GMS. Le reste du gisement provient des collecteurs locaux de déchets.

Palettes, toujours plus !

L’entreprise manque aujourd’hui de fournisseurs ! « Sur nos 4.000 m², le potentiel d’accueil est presque illimité. Nous avons un outil industriel qui permet de capter toujours plus de matières premières. Il faut que tous ceux qui génèrent de la palette sachent que nous existons, que ce soient de grosses ou de petites entreprises, voire des particuliers. L’avantage, c’est qu’ils viennent déposer leurs palettes gratuitement et que le déchet, du coup, ne leur coûte rien !