Actualités

Éco-mobilité : création de la société Hynomed pour développer l'hydrogène "vert"

Jacques Bianchi, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Var, Albert Perez, directeur des activités nationales et Sud d’Engie Solutions, et Richard Curnier, directeur régional de la Banque des Territoires ont acté la création de la société Hynomed le 21 octobre à Toulon

MOTS-CLES:

Objectifs de la société Hynomed : développer un écosystème autour de l'hydrogène et accélérer la transition énergétique de la mobilité terrestre et maritime. 

Trois partenaires solides (Engie Solutions, la Banque des Territoires et la CCI du Var), des projets structurants et des perspectives d'avenir autour de la mobilité propre : la société Hynomed a été officiellement créée le 21 octobre à Toulon, à l'occasion d'une cérémonie réunissant de nombreux élus et acteurs économiques du Var et de la région au Palais du Commerce et de la Mer.

La création d'Hynomed est une nouvelle avancée du projet Hynovar, qui oeuvre pour le développement de différentes briques technologiques de la filière hydrogène, associant une production locale d’hydrogène vert en valorisant la production d’énergies renouvelables et plusieurs applications innovantes multi-secteurs, sur les territoires industriels, agricoles et portuaires du territoire.

"Dès le début de cette mandature, nous avions présenté à nos équipes la volonté de faire de notre CCI, la 8e de France, une chambre avant-gardiste dans les domaines de la transition énergétique, de la mobilité intelligente et durable, rappelait le président de la CCI du Var Jacques Bianchi. Je leur ai demandé d'engager des actions concrètes en matière de mobilité propre, et d'engager des projets ambitieux, structurants et fédérateurs pour imaginer les leviers d'une économie renouvelée et décarbonée".

Réinventer la mobilité

Très vite, un projet s'est mis en place autour de l'hydrogène, de sa production et de sa distribution. Le premier temps fort a ainsi été l'inauguration, en ouverture du Grand Prix de France de Formule 1 de 2018, de la première station de distribution d'hydrogène sur le site du circuit Paul Ricard. Une réalisation concrète qui validait les efforts de recherche et de structuration, et lançait pleinement la nouvelle filière. Le site portuaire de Brégaillon va accueillir d'ici la fin de l'année 2022 une station de distribution, qui permettra de ravitailler les bus à hydrogène de la métropole Toulon Provence Méditerranée, des véhicules utilitaires légers ainsi qu'une navette maritime innovante fonctionnant entièrement à l'hydrogène. D’une capacité de 250 passagers, cette navette est commandée par les Bateliers de la Côte d’Azur et conçue par la startup régionale Hyseas.

Le Var veut devenir un "territoire hydrogène" pionnier et exemplaire

En développant une filière hydrogène vert pérenne adaptée aux nouvelles mobilités, Hynomed veut conjuguer les bénéfices environnementaux et la santé publique grâce à la suppression des émissions de CO2 et de particules fines, ce qui améliorera la qualité de l’air - les moteurs à hydrogène ne rejetant que des gouttelettes d'eau. Et le président Jacques Bianchi s'est félicité du fait que le développement de l'hydrogène fasse partie des pistes mises en avant par le gouvernement dans son plan de relance suite à la crise sanitaire : "Ce que le plan de relance préconise aujourd'hui, ici c'est déjà une réalité et une ambition élevée. Je veux que le Var prenne une place de leader méritée, parce que nous sommes des précurseurs en matière d'hydrogène vert ! Je veux aussi que notre CCI métropolitaine soit la locomotive régionale sur cette filière, en synergie avec nos confrères et voisins, en synergie avec nos projets européens. Puisse l'hydrogène vert, produit localement, donner au Var et à notre région l'énergie de la croissance et de l'emploi, l'énergie de la compétitivité, l'énergie de l'attractivité !", a-t-il conclu.

Trois actionnaires dans Hynomed

La SAS Hynomed compte trois actionnaires : Engie Solutions détient 51% du capital de l'ensemble, et la CCI du Var et la Banque des Territoires sont actionnaires à hauteur de 24,5% chacune.