Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 70 000 entreprises du Var

Soleil du Sud, de l'électricité et du bien-être

Basée à Rocbaron, Soleil du Sud installe des panneaux photovoltaïques mais développe également une culture d'entreprise autour du bien-être des salariés et des exigences de développement durable.
  • #RSE
  • #ENVIRONNEMENT
  • soleil_du_sud_
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Lundi 13 décembre 2021

    Il définit son entreprise comme « un fabricant de kilowattheures », des kilowattheures qu'il revend à l'état. Joël Oros, qui a créé Soleil du Sud en 2009 a le sens de la formule et des convictions sociétales et environnementales très marquées.

     

    Depuis une douzaine d'années, Soleil du Sud implante des panneaux photovoltaïques sur les toitures des bâtiments varois, en échange d'un loyer ou de la rénovation de la couverture. Parmi ses références les plus marquantes, les toitures du siège de Circet, ou encore celles du marché aux fleurs de Hyères - sur lesquelles ont été installés pas moins de trois hectares de panneaux. Et après avoir sillonné le département, Soleil du Sud veut désormais voir plus grand en s'attaquant au marché régional et en développant la construction de centrales photovoltaïques au sol. Un changement d'envergure qui commence à porter ses fruits : « En 10 mois, nous avons signé plus de projets qu'en 12 ans d'existence », se félicite Joël Oros. Cette accélération se traduit par d'importants besoins de recrutement : l'entreprise, qui compte aujourd'hui 24 salariés, est à la recherche de couvreurs, de soudeurs, d’électriciens et de techniciens pour son bureau d'études. Ils seront tous embauchés en CDI, comme l’ensemble des collaborateurs du groupe.

     

    « Ce qui m'intéresse, c'est la vraie vie, pas besoin de labels »

    Car c'est l'une des marques de fabrique de Soleil du Sud : au-delà des chiffres et des courbes de croissance, la priorité est de se préoccuper du bien-être des acteurs de l'entreprise et de leur offrir le meilleur cadre de travail possible. C'est pour cela que Joël Oros a notamment développé, en collaboration avec Potagers et Compagnie, un potager d'entreprise : 2 000 m2 confiés à un maraîcher salarié par Soleil du Sud, les espaces en herbes étant entretenus par… des moutons ! Et le dirigeant fourmille d'idées : redonner vie à une oliveraie, ainsi qu'à un verger, ou créer un poulailler, bien évidemment le tout en bio. Lauréat des derniers Trophées RSE dans le Var et à l'échelon régional, Joël Oros réfute pourtant ces termes: « La RSE, le développement durable, ce sont des labels, des étiquettes. Et moi ce qui m'intéresse c'est la vraie vie ». Suite logique de cette dé- marche, Soleil du Sud envisage de devenir en 2022 une «société à mission», un terme qui désigne les entreprises qui se donnent statutairement une finalité d’ordre social ou environnemental, en plus du but lucratif.

     

    www.soleil-du-sud.fr