Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 70 000 entreprises du Var

Mayday en Rade de Toulon : le projet ISIDE mis à l'épreuve !

Simulation de situation de crise en mer avec le projet ISIDE
Projet ISIDE
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 13 juin 2022

Phase d’achèvement du projet ISIDE, issu du Programme Européen Interreg Italie-France Maritime initié en 2019 et lancé à Gênes dédié à la gestion des risques en zone portuaire et l'amélioration conjointe de la sécurité maritime, la CCI du Var et ses partenaires organisent ce jeudi 09 juin à partir de 9h au port de Toulon une simulation d'une situation de crise en mer.

 

ISIDE est né de l'envie de simplifier la transmission de l'information, tant vocale qu'audiovisuelle, de manière à réduire le sur risque pouvant résulter d'une interprétation incorrecte ou ambiguë de la communication lors de situations d'urgence. A cette occasion deux bateaux, une vedette des Bateliers de la Côte d’Azur, un yacht de 11 mètres, ainsi que la capitainerie seront équipés d’un système (ensemble) conçu par le groupe scientifique du projet ISIDE. A travers cette expérience, plus vraie que nature, il s’agit de faire un focus sur l’importance de la fiabilité et de la qualité de transmission de la communication en cas de situation de danger et surtout de démontrer aussi bien les bénéfices de ce projet en la matière et de l’équipement proposé en particulier.

 

Les premiers mois du projet ont permis d’analyser les causes d’accidentologie des différents incendies maritimes avec notamment des statistiques et cartographies menées par les ports partenaires ; Le déficit de communication revient régulièrement comme soit un facteur déclenchant, soir un facteur aggravant et confirment l’importance d’en améliorer les contours.

 

Les progrès importants enregistrés ces dernières années en particulier en termes de qualité de la transmission dans les systèmes de communication, ont permis de limiter ces catastrophes maritimes. Tout l’enjeu du projet ISIDE est d’améliorer encore la sécurité en mer contre les risques de la navigation, grâce au développement et à l’application de modèles de communication innovants qui utilisent les technologies ICT. Elles contribuent à améliorer la sécurité de navigation commerciale et de plaisance. 

 

Ce projet est issu du fruit de la collaboration franco-italienne de 7 partenaires : l'Université de Cagliari (UNICA-CIREM), les Systèmes Intelligents et intégrées et technologies société par action (SIIT), l'Autorité portuaire de la Mer Tyrrhénienne septentrionale (ADSP MTS) , Navigo, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bastia et Haute Corse (CCI2B), la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var (CCIV) et le Commandement général du corps des capitaineries de ports et garde côte (ITCG).

 

Embarquement à bord de bateaux pour deux scénarii catastrophes visant à découvrir le fonctionnement des outils ISIDE pour gérer la crise en mer ! 

C’est dans le cadre d’une série de simulations d'incidents graves que se déroule l’opération de Toulon qui intervient après celle de Gênes (Italie) en avril, celle de Cagliari début mai et celle de Livourne mi-mai. Un dernier exercice réalisé à Bastia mi juillet viendra conclure la phase de tests. L’objectif de ces opérations : éprouver la qualité de la transmission d'un système de communication dans un état d'extrême urgence et de stress. Après avoir mis à l’épreuve les armateurs de ferries, de paquebots de croisière… il s’agit à Toulon de s’intéresser à la population spécifique des plaisanciers.

 

Un feu à bord d'un bateau, une chute d'un homme à la mer, une radio qui ne marche plus...autant de situations qui peuvent arriver à n'importe quel plaisancier et qui nécessite d'envoyer un message de détresse. Mais comment justement alerter de cet état d'urgence ? Quel outil utiliser pour s'aider à sortir de ces situations ? Comment gérer l'état de stress depuis la capitainerie ? ISIDE met au point des modèles et des protocoles partagés de théorie de l’information, vocaux et audiovisuels, qui serviront de base aux systèmes ICT de communication entre la terre ferme et les navires et également de navires à navires.

 

Lors de cet événement à Toulon, les mises en situation sont proposées sous l’impulsion de Gianfranco Fancello, Professeur de l’université de Cagliari et chef de file du projet ISIDE et sous la direction de Francis Gaborit, Chargé des missions transverses et régaliennes expert sûreté sécurité ainsi que d'autres opérateurs privés.

 

Un matériel expérimental (un boitier AIS, un ordinateur portable muni de deux caméras annexes et un boitier de transmission ISIDE) sera installé sur les bateaux. Ceux-ci largueront les amarres peu après 9h du Quai de la Sinse et navigueront en routes opposées : un vers Porquerolles (la vette des bateliers, capacité 55pax) et le yacht vers les Calanques de Cassis (places très limitées). Ce système sera aussi installé en capitainerie. Les Bateliers de la Côte d’Azur simuleront un incendie se déclarera tandis que le yacht déclarera une avarie moteur simultanément.

 

Le comportement et la clarté des protagonistes soumis à un dialogue électronique et à un stress élevé seront étudiés via les instruments ISIDE. Ensuite, les données seront analysées, exploitées et expliquées lors d'un retour d'expérience. Une mise en situation qui vise à prouver l'utilité d'un tel matériel.

 

ISIDE pour fluidifier la communication des acteurs maritimes et l'intégration des outils au Port du Futur Le défi d'ISIDE est d'améliorer la sécurité en mer par le développement et l'application de modèles de communication innovants optimisés du point de vue des facteurs humains et par l'utilisation des technologies TIC. Francis Gaborit déclare « à travers ces simulations, le but est d’éprouver la fiabilité et la qualité du matériel ISIDE sur lequel nous travaillons depuis plus de 36 mois. Nous avons créé une infrastructure de communication ICT à haute disponibilité utile pouvant être utilisée par tous les plaisanciers. Dans un futur proche on peut souhaiter que tous les plaisanciers puissent l'utiliser »

 

A propos de la CCI du Var

Porte-parole des 70 000 entreprises du Var, membre du réseau des 112 CCI de France, la Chambre de commerce et d’industrie métropolitaine, institution publique de l’Etat, a pour mission principale de soutenir le développement économique. A travers différents métiers de formateur, d’Agence de développement économique départementale, d’aménageur foncier, de constructeur et gestionnaire de grands équipements, la CCI du Var fait le choix de s’investir sur des missions complémentaires des plus ambitieuses. Elle développe des espaces d’attractivité à forts enjeux tels que le parc d’activités du Plateau de Signes ou les Ports de la rade de Toulon, le campus de la grande Tourrache à la Garde. La CCI du Var se distingue tout particulièrement pour son efficience sur la gestion de projets qui nécessitent une expertise pointue sur le secteur maritime et portuaire, notamment dans les domaines de la sécurité et de la sûreté. 

 

A propos du Programme Interreg Maritime

Le Programme Interreg Maritime 2014-2020 poursuit ses efforts pour soutenir la coopération entre la France et l'Italie sur les territoires suivants : la Sardaigne, la Ligurie et les cinq provinces de la côte de la Toscane ainsi que la Corse et les deux départements français de la région PACA : les Alpes-Maritimes et le Var. Le Programme vise à réaliser les objectifs de la Stratégie UE 2020 dans le centre-nord de la Méditerranée, en promouvant une croissance intelligente, durable et inclusive. Le Programme prend en compte les problématiques des zones marines, côtières et insulaires, mais s’attache également à valoriser les zones internes et à répondre aux problématiques liées à leur isolement.

L’objectif principal est celui de contribuer à renforcer la coopération transfrontalière entre les régions désignées et à faire de la zone de coopération une zone compétitive, durable et inclusive dans le panorama européen et méditerranéen. 

 

A propos des Ports de la Rade de Toulon

La CCI du Var est gestionnaire d’installations portuaires plaisance et commerce au sein des Ports de la Rade de Toulon. Elle assure le développement de 3 terminaux (Terminal Passagers Toulon Côte d’Azur, Terminal Fret de Brégaillon et Terminal Croisière de la Seyne sur Mer), de 5 ports de plaisance et de la Zone Industrialo Portuaire de Brégaillon. La Rade de Toulon concentre un écosystème portuaire à fort potentiel, qui en fait le principal levier du développement économique, touristique, industriel et durable du territoire. Leader incontesté de la desserte des iles méditerranéennes, alternative premium pour la croisière, positionnés comme ports de niche et de spécialité sur le fret intra méditerranéen, les Ports de la Rade de Toulon s’affirment comme une interface privilégiée pour les activités en lien avec la Méditerranée et le territoire. Ce développement, la CCI du Var entend continuer de le soutenir et de maximiser les retombées économiques qui lui sont associées, tout en assumant la mutation de la Rade de Toulon pour en faire le « Port le plus propre de Méditerranée ». Le principal challenge de la prochaine décennie est en effet d’intégrer aux projets ambitieux et structurants d’aménagements urbano portuaires au sein de la Rade de Toulon, une dimension environnementale et sociétale de premier plan, seule garante de la bonne intégration des activités portuaires en cœur de Métropole.