Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 70 000 entreprises du Var

Le Prêt Croissance Relance pour les TPE qui souhaitent engager des projets d'investissements structurants

Vous êtes une TPE, PME ou ETI, et vous souhaitez renforcer et étendre vos capacités de production, augmenter la performances de vos produits et services afin d’en améliorer la compétitivité. Découvrez les critères d'éligibilité.
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Vendredi 20 mai 2022

Le dispositif "Prêt Croissance Relance" permet aux entreprises de préparer la relance économique en engageant des projets d'investissement structurants afin de renforcer leurs capacités de production.

 

Quelles entreprises sont éligibles au Prêt Croissance ?

Toutes les PME, ETI indépendantes de l’industrie ou du BTP qui :

  • sont constituées sous forme de société ;

  • sont créées depuis plus de 3 ans ;

  • appartiennent aux secteurs de l’industrie manufacturière (industrie alimentaires, pharmaceutique, automobile, de l’habillement, métallurgie, …) ou du BTP ;

  • ont une situation financière saine (croissance prévisionnelle du CA de 5%/an).

Sont exclus du dispositif les autoentrepreneurs et les entreprises individuelles.

 

Quelles sont les dépenses concernées ?

Sont éligibles les dépenses liées :

  • aux investissements immatériels : frais de formation, recrutement, frais d’étude, travaux de rénovation, achats de services liés à l’optimisation des processus, dépenses liées à des bureaux d’étude ou d’ingénierie, mise en œuvre de labels et de certifications,

  • aux investissements corporels à faible valeur de gage,

  • à l’augmentation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) liée à la mise en œuvre du programme,

  • aux opérations de croissance externe.

 

Montant et type de l'aide

Le montant du Prêt Croissance Relance est compris entre 50 000 € et 5 M€. Le montant du prêt doit être inférieur ou égal au montant des fonds propres et quasi-fonds propres de l’emprunteur.

 

Les prêts sont obligatoirement associés à un financement extérieur (concours bancaires, apport en fonds propres, crowdfunding, crowdlending) d’un montant au moins égal de même durée pour les prêts de 2 à 4 ans, ou d’une durée de 5 ans minimum pour les Prêts Croissance Relance de plus de 5 ans, et portant sur le même programme réalisé depuis moins de 6 mois.

 

Aucune sûreté réelle n’est demandée sur les actifs de l’entreprise, ni sur le dirigeant, ni d’une société holding, ni d’un actionnaire) et est garanti à hauteur de 80%.

Seule une retenue de garantie de 5% est prévue. Elle est restituée à l'entreprise après remboursement du prêt, augmentée des intérêts qu’elle a produits.

 

Si ce prêt vous intéresse, contactez les équipes de Bpifrance.