Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 82 000 entreprises du Var
0

Et si nous recrutions autrement ?

Des Entreprises Éphémères voient le jour dans la région, comme ce mois-ci sur le périmètre de Fréjus Saint-Raphaël. L’objectif est d’aider les demandeurs d’emploi, notamment les seniors, à se positionner et retrouver une place dans la société.
Didier Krief - Confondateur du collectif "Entreprises éphémères"
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mardi 7 mai 2024

Quoi de mieux pour recruter que de voir son ou sa futur(e) salarié(e) en plein travail ? C’est ce que proposent les Entreprises Éphémères : « C’est un dispositif d’accompagnement de retour à l’emploi, qui s’appuie sur l’intelligence collective », explique Didier Krief, le co-fondateur de ce collectif. Il cible notamment les plus de 55 ans : « Ces personnes se sentent un peu stigmatisées et ont du mal à trouver un positionnement. Nous travaillons sur la valorisation de leurs atouts, comme l’expérience. En parallèle, nous trouvons des entreprises prêtes à envisager leur embauche. Nous les acculturons et cassons les préjugés en leur montrant qu’un senior est une vraie richesse, pour du mentoring par exemple avec des personnes moins expérimentées ».


Un nouveau canal de recrutement

Le point de départ est France Travail, qui finance l’opération : « Charge à nous d’aller interroger des candidats, mais aussi des entreprises. Nous intervenons dans une région avec une parfaite connaissance du périmètre. Nous faisons le buzz pour que les entreprises sachent qu’il y a 50 talents à leur disposition, pendant 6 semaines. Nous leur présentons des candidats qu’elles n’auraient pas captés dans leur process de recrutement. Certaines ont des besoins mais ne trouvent pas de candidats, car les codes auxquels elles se réfèrent ne sont pas les bons ».


Le facteur humain, au cœur du système

Les entreprises éphémères sont société à mission depuis 2023. « Nous sommes très inclusifs. Quand nous recherchons 50 personnes, le seul critère est la motivation des candidats, qu’ils soient bac +6 ou sans diplôme ». Puis c’est un travail de coaching qui s’opère pour aider les candidats à se percevoir et de percevoir l’entreprise autrement : « Ils se sentent dévalorisés face aux candidatures sans réponse, aux entretiens d’embauche sans retour. Nous inversons leur façon de penser et leur redonnons confiance en eux ».


Le dispositif porte ses fruits

Les entreprises éphémères en sont à leur cinquantième édition. Aujourd’hui, tout un réseau d’entreprises leur fait confiance. Sur le secteur de Fréjus Saint-Raphaël, près d’une quarantaine de recruteurs sont mobilisés : « Chaque matin, nous invitons des entreprises à venir rencontrer les candidats. Les recruteurs n’ont pas les CV. Ils perçoivent la personne dans ce qu'elle est, ce qu’elle représente, ce qu’elle montre en termes de motivation et ne font plus attention à son âge » affirme Daniel Krief, qui assure que les entreprises veulent changer leur façon de recruter.

 

Les entreprises du secteur de Fréjus Saint Raphaël sont invitées à venir recruter autrement du 13 Mai au 21 Juin 2024.

Rendez-vous le 16 mai à Toulon au salon Défi RH, avec une table ronde sur l’emploi des seniors avec la participation de Didier Krief des Entreprises Éphémères.