Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 70 000 entreprises du Var

Bilan 2021, un rebond économique mais des activités encore convalescentes

La Banque de France, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var, la Direction Départementale des Finances Publiques et la Fédération des Banques du Var, ont présenté les résultats de leurs enquêtes de conjoncture pour l’année 2021.
Christian Fankhauser - Banque de France
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mardi 1 mars 2022

Les chiffres 2021, après des résultats négatifs en 2020, attestent du rebond économique, avec toutefois de nombreuses disparités selon les secteurs d'activités. Les entreprises industrielles ont tiré leur épingle du jeu, grâce notamment aux exportations quand les secteurs de la restauration, de l’hôtellerie et de l'événementiel n'ont pas retrouvé leurs niveaux d'avant crise. Le secteur de la construction a vu ses effectifs diminuer alors que de nombreux besoins existent.

 

Mardi 1er mars 2022, au Palais du Commerce à Toulon, la Banque de France et ses partenaires ont fait un état des lieux de la situation économique pour l'année écoulée. En présence de Richard Evence, préfet du Var, Basil Gertis, président de la CCI du Var et de nombreux acteurs économiques varois,  les présentations des acteurs économiques se sont montrées optimistes, émettant des réserves, et précisant de nombreux défis à relever.

 

Ainsi, Basil Gertis a pointé du doigt les principaux freins à la croissance des entreprises : les problématiques d'approvisionnement, la hausse des coûts de l’énergie et des matières premières, les difficultés de recrutement des dirigeants, la pénurie de foncier disponible dans le Var... Des points de vigilance aussi pour Gérard Blanc, des Finances Publiques du Var, avec le remboursement des Prêts garantis par l’Etat (PGE), délivrés durant la crise.  "En effet, plus de 16  000 entreprises ont bénéficié du PGE", a précisé Christian Fankhauser, directeur de la Banque de France. Un Etat donc bien présent avec près de 41 000 entreprises qui ont pu bénéficier du fonds de solidarité et d'un accompagnement personnalisé, leur permettant des échelonnements ou des reports de paiement.

 

Pour Carole Petroni, directrice du Front Office de la CCI du Var, l'année 2021 se conclut de façon positive "malgré la résurgence du risque sanitaire avec la diffusion des variants Delta puis Omicron, l’impact sur l’activité est resté limité, ne mettant pas en péril le bilan positif de 2021 après la chute historique de 2020".

 

13,7%, hausse du chiffre d'affaires des entreprises varoises en 2021

Pour l'année 2021, le chiffre d’affaires des entreprises varoises ont progressé en 2021 de 13,7%, tous services confondus, pour les entreprises assujetties à la TVA. Un chiffre très encourageant pour une économie varoise solide sur ses bases, une démographie positive pour les entreprises avec plus de 30% de hausse au niveau des immatriculations. Malgré des défaillances en baisse, des difficultés de paiement inférieures aux moyennes régionale et nationale, la moitié des chefs d'entreprises anticipe de futurs problèmes avec la hausse des produits finis et des salaires. 

 

"Il ne faut pas casser la dynamique de l'activité" résume Christian Fankhauser, directeur de la Banque de France.

Pour les perspectives 2022, il faudra patienter encore un peu ! "Le contexte ne s'y prête pas" a souligné Christian Frankhauser, en faisant référence à la crise ukrainienne qui va entraîner de nouveaux sujets d'inquiétude. Après la crise des gilets jaunes et une crise sanitaire mondiale sans précédent, de nouvelles incertitudes surgissent avec l'invasion de l'Ukraine par la Russie, cette dernière étant le 30ème partenaire de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.  

Notre économie locale court le risque d'être fortement impactée par cette situation géopolotique. Basil Gertis, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Var a souligné l'implication de ses équipes pour identifier les entreprises qui réalisent de l'export/import et qui pourraient être mises en difficulté par la prise de mesures de restriction.