Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 70 000 entreprises du Var

Alternance | Ooka, la pause café durable

La jeune entreprise seynoise veut réinventer la pause café en s’appuyant sur des valeurs durables et responsables.
  • #DÉVELOPPEMENT DURABLE
  • #ALTERNANCE
  • Pause café avec Ooka
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Mercredi 16 mars 2022

    Créer une entreprise en avril 2020 alors que la France est confinée, en misant sur la convivialité, c’est le pari fou lancé par Clément Ribeaud et Aymeric Soubrouillard avec Ooka. Un pari gagnant pour ces deux ingénieurs qui sont aujourd’hui à la tête d’une entreprise innovante qui veut repenser la pause café : « 7 cafés sur 10 sont consommés en entreprise, détaille Clément Ribeaud. Nous torréfions donc du café, mais au-delà du produit nous proposons une solution complète autour de la pause café avec un système d’abonnement illimité pour les PME ».

    Ooka met les valeurs de l’économie durable et de la limitation des impacts environnementaux au cœur de sa démarche, avec des producteurs choyés et la volonté de recycler au maximum les déchets. Chez Ooka pas de dosettes, pas non plus d’emballages jetables. Et le marc qui est aujourd’hui composté fait l’objet d’expérimentations pour le transformer en combustible, lequel pourrait être utilisé pour la torréfaction. Un modèle de circuit court ! Des innovations d’usage qui ont convaincu plusieurs financeurs, avec un soutien de la Région Sud, de Bpifrance et un prêt d’honneur de Réseau Entreprendre. Aujourd’hui, l’équipe Ooka compte 8 personnes, dont 3 alternantes, et se développe principalement sur l’ouest Var et les Bouches-du-Rhône. Au mois de novembre dernier, l’entreprise a participé à la convention d’affaires de la Défense à Toulon. « Cela nous a permis de mettre un premier pied dans ce milieu et de mieux en connaître les portes d’entrée, explique Aymeric Soubrouillard, et de nouer des contacts prometteurs avec le Commissariat des armées ou la Sécurité sociale militaire ».

    www.ooka.fr