Hygiène alimentaire : Secteur restauration commerciale

MOTS-CLES:
Période / Lieux

Dates et lieux à consulter dans la partie sessions.

 

Objectifs

Acquérir les capacités nécessaires pour organiser et gérer leurs activités dans des conditions d’hygiène conformes aux attendus de la réglementation et permettant la satisfaction du client.

Programme constitué d’un référentiel de capacités qui identifie les activités que les stagiaires doivent être capables de réaliser à l’issue de la formation, ainsi que d’un référentiel de formation dans lequel se trouve la liste des savoirs associés permettant d’aboutir aux objectifs de formation.

Enfin, un document d’accompagnement indiquera les modalités et les conditions possibles de mise en œuvre de ce référentiel.

Public

Toute personne responsable de la sécurité alimentaire dans l’établissement.

+ pédagogiques

Apports théoriques et pratiques, exercices pratiques, moyens vidéo (vidéo projecteur),

Supports spécifiques

Groupe inters entreprises maximum 15 personnes.

En intra entreprise (cours particulier ou groupe).

 

Validation

Attestation de fin de formation

Dates / Lieux

Date de début des sessions (sur deux jours).

encore places disponible
Tarifs / Durée
392

Inter entreprises : 392 € net de TVA par personne

Adhérents FAFIH : Nous consulter.

Dans le cadre de la formation continue l’entreprise peut bénéficier d’une prise en charge de la formation par son OPCA.

14 heures soit 2 jours

  • Le programme

    REFERENTIEL DE CAPACITES :

    Identifier les grands principes de la réglementation en relation avec la restauration commerciale

    • Identifier et répartir les responsabilités des opérateurs.
    • Connaître les obligations de résultat (quelques obligations de moyen).
    • Connaître le contenu du plan de maîtrise sanitaire.
    • Connaître la nécessité des autocontrôles et de leur organisation.

    Analyser les risques liés à une insuffisance d’hygiène en restauration commerciale

    • Repérer et raisonner les risques physiques, chimiques et biologiques.
    • Raisonner les toxi-infections alimentaires et les risques d’altération microbienne.
    • Connaître les risques de saisie, de procès-verbaux et de fermeture.
    • Connaître les risques de communication négative, de médiatisation et de perte de clientèle.

    Mettre en œuvre les principes de l’hygiène en restauration commerciale

    • Utiliser le guide de bonnes pratiques d’hygiène (GBPH) du secteur d’activité.
    • Organiser la production et le stockage des aliments dans les conditions d’hygiène voulues.
    • Mettre en place les mesures de prévention nécessaires.

    REFERENTIEL DE FORMATION, SAVOIRS ASSOCIES :

    Aliments et risques pour le consommateur

    • Introduction des notions de danger et de risque.

    1.1. Les dangers microbiens.

    1.1.1. Microbiologie des aliments :

    ― le monde microbien (bactéries, virus, levures et moisissures) ;

    ― le classement en utiles et nuisibles ;

    ― les conditions de multiplication, de survie et de destruction des microorganismes ;

    ― la répartition des micro-organismes dans les aliments.

     1.1.2. Les dangers microbiologiques dans l’alimentation :

    ― les principaux pathogènes d’origine alimentaire ;

    ― les toxi-infections alimentaires collectives ;

    ― les associations pathogènes/aliments.

     1.1.3. Les moyens de maîtrise des dangers microbiologiques :

    ― la qualité de la matière première.

    ― les conditions de préparation.

    ― la chaîne du froid et la chaîne du chaud.

    ― la séparation des activités dans l’espace ou dans le temps.

    ― l’hygiène des manipulations.

    ― les conditions de transport.

    ― l’entretien des locaux et du matériel (nettoyage et désinfection).

     1.2. Les autres dangers potentiels :

    ― dangers chimiques (détergents, désinfectants, nitrates...).

    ― dangers physiques (corps étrangers...).

    ― dangers biologiques (allergènes...).

    Les fondamentaux de la réglementation communautaire et nationale (ciblée restauration commerciale)

    2.1. Notions de déclaration, agrément, dérogation à l’obligation d’agrément.

    2.2. L’hygiène des denrées alimentaires (réglementation communautaire en vigueur) :

    ― principes de base du paquet hygiène.

    ― la traçabilité et la gestion des non-conformités.

    ― les bonnes pratiques d’hygiène (BPH) et les procédures fondées sur le Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP).

    2.3. L’arrêté en vigueur relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail.

    2.4. Les contrôles officiels :

    ― direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, agence régionale de santé.

    ― grilles d’inspection, points de contrôle permanents et ciblés.

    ― suites de l’inspection : rapport, saisie, procès-verbal, mise en demeure, fermeture...

    Le plan de maîtrise sanitaire

    3.1. Les BPH :

    ― l’hygiène du personnel et des manipulations.

    ― le respect des températures de conservation, cuisson et refroidissement.

    ― les durées de vie (date limite de consommation, date limite d’utilisation optimale).

    ― les procédures de congélation/décongélation.

    ― l’organisation, le rangement, la gestion des stocks.

    3.2. Les principes de l’HACCP.

    3.3. Les mesures de vérification (autocontrôles et enregistrements).

    3.4. Le GBPH du secteur d’activité spécifié.

En complément